mardi 3 août 2010

Mon égo érotique


Je ne veux racoler,
Avoir cent commentaires,
Mais ma nature enjouée
Me dicte à laisser faire

Ces désirs qui se veulent
Couchés sur le papier ;
Je ne suis pas bégueule :
Je vais vous raconter...

Ce désir qui me prend
Au détour de null' part,
Il vient et me surprend
Du bout d'un des regards

Que l'on porte sur moi,
Sur fesses rebondies
Ou de plus haut endroit :
Mes petits seins soumis...

Je n'me sens pas bien fière
Mais je suis dans mon antre,
Si vous saviez la guerre
Qui se joue en mon ventre...

Ca gliss' de bas en haut
Et tout mon corps appelle,
Les frissons de l'égo
Me font pousser des ailes !

C'est mon corps qui se dresse,
Se tend vers le désir
De ces mains qui se pressent :
Mon plaisir est empire...

Il glisse lentement
Au plus profond de moi,
Les doigts vont s'affairant,
J'aime ce désarroi,

Cet éblouissement,
Rafal' de douces bombes
Et cet envoûtement
Aimé d'où je succombe...

Sens en dessus-dessous,
Les tissus de soi(e) glissent,
Je suis femme à genoux
Devant ce doux supplice ;

Tout est chaud et humide,
Je suis en abandon,
Je suis une flamme vide,
Une poupée de chiffon ;

Je suis très sensitive
Et je montre ma joie,
Je suis comme l'eau vive
Qui bruit fort quelquefois...

Visage qui se crispe
Je suis à fleur de peaux
Puis mon corps se décrispe
Quand je monte si haut...

Je ne veux racoler,
Avoir cent commentaires,
Mais ma nature enjouée
Ne m'intim' de me taire...


Gradiva

18 commentaires:

Adam Vernois a dit…

Subtilement écrit, bravo c'est bien joli. Je référence ton site sur le mien pour y repasser te lire encore...
Adam

Nouha a dit…

sublime !!

Miejiriel a dit…

Très bien écrit et subtilement amené sur un sujet qui peut s'avérer glissant. Ici, pas du tout. C'est très beau.

Valdecy Alves a dit…

Je vous invite à visiter mon blog, lire mon poème et en laissant vos commentaires. Si voussouhaitez divulguer leurs contacts! Ici au Brésil, une étreinte forte. Accès à:
http://valdecyalves.blogspot.com/2011/04/poesia-carnauba-numa-manha-de-sol-de.html

arnaud a dit…

Super article! j'en parlerai à mes clients

Joy a dit…

J'A.D.O.R.E ce texte !!!

Anonyme a dit…

bravo pour ce texte
http://lepalmierreveur.kegtux.org

mohali a dit…

C'est trop fort ça!

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
falancio a dit…

J'aime bien comment tu écris! Tu devrais essayer d'en vivre, non? Essaie http://jepoetiz.com , ça te rémunère en fonction des lectures de tes poésies

lignelila a dit…

J'aime beaucoup !!

Shinycreamy a dit…

Pareil!

Maestitia a dit…

J'aime ces mots qui exhibent,
ces métaphores qui taisent,
ces associations qui jaillissent,
ces verbes qui chancellent.

A me perdre ici un instant...

Maestitia.
http://blogmaestitia.xawaxx.org/

Le blog de Sophie a dit…

Heureuse de te retrouver
avec un poème tout en finesse !
on s'est croisé jadis sur
un forum de poésie...
Amitiés poétiques
etoile filante, efi pour les intimes ;)

valentini a dit…

Mon rouge beauté

est jeans
sobre et non ethic
ni light
aérienne et musc et khôl


TK.Kim a dit…

<3 <3 <3 sublime...

Anonyme a dit…

tres bien ecrit enfin un poeme qui a du rhytme je n'aimais que les miens.auteur de :du merle au ventoux edit edilivre

Marc a dit…

Bonjour,

Voici un nouveau blog qui pourrai vous plaire:

haileydebalzac.wordpress.com