mardi 9 septembre 2008

Epitaphe



Pour mon enterrement,
Je veux être la seule
A suivre dignement
Mon corps en son cercueil,
Seule Caïn et son oeil
Quand sonnera le glas,
Que quiconque ne soit là,
Point n'ai besoin de roses
Pour qu'enfin je repose,
Et vous les faux amis,
Ecartez-vous d'ici,
Car de vous j'ai appris
Que je suis vilénie,
Epargnez-moi vous prie,
Dernière hypocrisie,
Ma vie est un sépulcre
Et ici point de lucre,
Je suis morte et bien morte
Bien avant ma naissance,
Je ne suis qu'un cloporte
Qui cloque et offense,
J'ai marché à l'aveugle,
Hargarde parmi le peuple,
Mon tombeau sur le dos,
Quêtant effrontément
Une part du gâteau,
J'ai joué à donner
En voulant imiter
Ceux qui savaient offrir,
Ceux qui savaient mentir,
Exultez beaux galants,
Votre oeuvre est achevée,
Lisez votre épitaphe
Qui est ici gravée :
"Elle était trop mauvaise
Elle retourne à la glaise".


Muscaris

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Je connais le talent de Muse Caris!
le texte est superbe
Anne Haut (Nimes)

Anonyme a dit…

My candle burns at both ends
It will not last the night
But ah my foes and oh my friends
It gives a lovely light

Roald Dahl