vendredi 22 août 2008

L'ivrogne



. . Lorsqu'aux voûtes de leurs pensées
. . S'échauffent des chauves-souris
Chassant les papillons et leurs ailes froissées,
. . La nuit, tous les buveurs sont gris.

. . L'alcoolique est mélancolique :
. . Il abandonne enfin son banc
Et sa colique de pleurs et rires complique
. . L'errance faite en titubant.

. . Il trouve infantile la bière :
. . Tous les chemins mènent au rhum,
Au digne tord-boyaux, escalier de la bière.
. . Ivre, il dit : "Vivre est un pensum".


Eric D.

Aucun commentaire: